Après l'affaire Fulton sous Gbagbo, Ouattara veut transformer le Cacao

  • publiè le : 2020-09-22 12:14:49
  • tags : après - l'affaire - fulton - gbagbo -  - ouattara - transformer
Après l'affaire Fulton sous Gbagbo, Ouattara veut transformer le Cacao

(Photo d'archives pour illustrer l'article)


Côte d'Ivoire, 1er producteur mondial de cacao, mais les pouvoirs successifs ivoiriens peinent à transformer sur place cette fève. Après l'échec de l'usine « Fulton » sous le régime Gbagbo, Alassane Ouattara pose, ce mardi, la première pierre d'un Complexe industriel de transformation du Cacao.

Alassane Ouattara opte pour une transformation locale du cacao


Près de 2 millions de tonnes, telle est la production de cacao réalisée par la Côte d'Ivoire lors de la campagne précédente. Une telle performance continue de maintenir le pays à la tête des plus grands producteurs mondiaux de cet or brun. Mais les autorités ivoiriennes peinent jusque-là à transformer leurs productions sur place, se contentant d'exporter les produits vers l'étranger pour la fabrication de chocolat ou autres produits dérivés.

Sous sa gouvernance, Laurent Gbagbo caressait en effet le rêve de maîtriser son produit du champ jusqu'à la commercialisation. Ainsi, le chef de l'État d'alors a autorisé le Fonds de régulation et de contrôle (FRC), l'une des principales structures de gestion de la filière café-cacao, à acquérir à Fulton, une ville de l'État de New York, une usine de fabrication du Crunch que le chocolatier Nestlé entendait céder.

16 milliards de F CFA (24,4 millions d'euros) %u2013 100 milliards de F CFA, selon la presse ivoirienne, ont donc été engloutis dans cette usine qui ne produira finalement jamais sa première barre de chocolat. L'«affaire Fulton» a donc éclaboussé le pouvoir Gbagbo jusqu'à entrainer l'emprisonnement de nombreux barons du Cacao, dont Tapé Doh Lucien, Henri Amouzou, Firmin Kouakou, Angéline Kili, pour ne citer que ceux-là.

Cependant, près de deux décennies après, beaucoup d'eau a coulé sous le pont et Alassane Ouattara a repris à son compte ce noble projet de transformation industrielle du cacao. Mais cette fois-ci, sur place en Côte d'Ivoire. C'est dans cette optique que le Président ivoirien procédera, ce mardi 22 septembre 2020 sur le coup de 11 h, au lancement de la construction de cette usine. « AGENDA DU CHEF DE L'ÉTAT DU MARDI 22 SEPTEMBRE 2020 : 11 h : Cérémonie de pose de la 1ère pierre du Complexe industriel de transformation du Cacao, à la nouvelle zone industrielle du PK 24 », peut-on lire sur le compte Twitter de la Présidence ivoirienne.

Les planteurs et autres petits producteurs locaux de cacao espèrent donc qu'avec la transformation locale de leurs productions, leurs labeurs seront enfin rétribués à leurs justes valeurs pour se sortir de la précarité.
source : afrique-sur7.fr

A voir egalement

Publicité
OPP SHEERYNE
Publicité