RÉVÉLATIONS : QUAND TIDJANE THIAM PROPOSE À LAURENT GBAGBO UNE RENCONTRE AVEC EMMANUEL MACRON

  • publiè le : 2023-11-15 03:07:09
  • tags : rÉvÉlations - quand - tidjane - thiam - propose - laurent - gbagbo
RÉVÉLATIONS : QUAND TIDJANE THIAM PROPOSE À LAURENT GBAGBO UNE RENCONTRE AVEC EMMANUEL MACRON
De nouvelles révélations dévoilent des contacts réguliers entre l'ancien président Laurent Gbagbo et Tidjane Thiam, jetant ainsi un éclairage inattendu sur les coulisses de la crise post-électorale de 2020, marquée par la victoire d'Alassane Ouattara au premier tour avec 94,27 % des suffrages.

Au plus fort de la crise politique de 2020, Tidjane Thiam, bien connu pour son rôle dans le monde financier, aurait tenté d'organiser une rencontre entre l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et le président français Emmanuel Macron à Paris.

Un voyage discuté directement avec l'Élysée
C'est ce que révèle Africa Intelligence dans un article évoquant un enregistrement audio du banquier franco-ivoirien, capté par les services de renseignement ivoiriens en novembre 2020.

Le média rapporte que Tidjane Thiam, qui a refusé de s'associer au Conseil national de transition (CNT) mis en place par Henri Konan Bédié, aurait également agi en tant qu'intermédiaire entre l'Élysée et le président du PDCI.

Il aurait même proposé à ce dernier de se rendre à Paris pour rencontrer Emmanuel Macron, assurant que les modalités de ce déplacement avaient été discutées directement avec la Présidence française.


Laurent Gbagbo avait été placé sous contrôle judiciaire à Bruxelles et ne pouvait se déplacer hors de la capitale belge
Une proposition qui aurait été faite non seulement à Bédié mais aussi à l'ancien président Laurent Gbagbo, basé à Bruxelles à l'époque.

En effet, l'ancien patron du Crédit Suisse, était, selon le confrère, aussi en contact quotidien avec Laurent Gbagbo, qui, depuis la capitale de la Belgique, n'avait pas non plus souhaité prendre part au CNT.

3%u1D49 mandat "anti-constitutionnel"
« Si le scénario de la venue de ce dernier à Paris est brièvement évoqué, le fondateur du Front populaire ivoirien (FPI) ne peut alors pas se déplacer en raison du contrôle judiciaire dont il fait l'objet dans le cadre de la procédure le concernant devant la Cour pénale internationale (CPI) », révèle Africa Intelligence.

Acquitté, le mardi 15 janvier 2019, de crimes contre l'humanité après un procès de près de 10 ans à la Cour pénale internationale, Laurent Gbagbo avait été placé sous contrôle judiciaire à Bruxelles et ne pouvait se déplacer hors de la capitale belge sans l'autorisation accordée par la CPI.


Pour rappel, Laurent Gbagbo ne s'était pas associé au Conseil National de Transition, bien qu'il ait affiché son ferme soutien à l'opposition ivoirienne qui décriait le troisième mandat "anti-constitutionnel" du Président Alassane Ouattara.

L'ex-président de la République avait même eu un échange téléphonique le 4 novembre 2020 avec le Premier ministre d'alors, le défunt Hamed Bakayoko. Il a demandé à ce dernier d'apaiser la situation en favorisant le dialogue.
source : linfodrome.com

A voir egalement

Publicité
OPP SHEERYNE
Publicité