Avant la formation du nouveau gouvernement :15 ministres derrière Amadou Gon à Dabakala Ally Coulibaly : « On a rarement vu autant de ministres à une telle cérémonie »

  • publié il y a : 5 mois
  • vues : 4582  
  • tags : avant - formation - nouveau - gouvernement - ministres - derrière - amadou
Avant la formation du nouveau gouvernement :15 ministres derrière Amadou Gon à Dabakala Ally Coulibaly : « On a rarement vu autant de ministres à une telle cérémonie »
Plus de la moitié des membres de son ex-gouvernement ont suivi le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly à Dabakala
On dirait qu'aucun d'eux ne voulait manquer l'événement. Peut-être pour ne pas être dans l'oeil du cyclone au moment où le Premier ministre s'attelle à proposer une nouvelle liste de ministres pour le nouveau gouvernement au président de la République, Alassane Ouattara. C'est presque la moitié de son équipe démise qui l'a accompagné à Dabakala où il a présidé la cérémonie organisée en hommage au chef de l'État ce samedi 7 juin 2018. Ils sont une bonne quinzaine de ministres du dernier gouvernement, qui ont effectué ce déplacement. Un record que va relever le ministre de l'Intégration africaine, Ally Coulibaly, qui a repris sa casquette de député de la circonscription qui lui échoit depuis la démission, le mercredi 4 juillet dernier, du gouvernement. « On a rarement vu autant de ministres à une telle cérémonie. J'en ai dénombré au moins 15 », a dénombré Ally Coulibaly.

En effet, étaient présents à la cérémonie en effet, les ministres Niale Kaba (Planification), Anne Ouloto (Salubrité et Environnement), Thierry Tanoh (Pétrole et Mines), Raymonde Goudou (Santé et Hygiène publique), Mariatou Koné (Solidarité, Femmes et Enfants), Ally Coulibaly (Intégration africaine), Toure Mamadou (Enseignement technique et professionnel), Souleymane Diarrassouba (Commerce), Amadou Kone (Transport), Kobenan Adjoumani (Ressources animales et halieutiques), Jean Claude Kouassi (Emploi et Protection sociale), Ly Ramata (Enseignement supérieur), Issa Coulibaly (Fonction publique)et le ministre en charge des affaires présidentielles, Ibrahim Ouattara (maire de Kong ).

Le discours du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, a provoqué un standing ovation de ces ministres, des autorités et personnalités présentes au meeting, à l'exception du ministre Thierry Tanoh qui était présent à Dabakala dans le cadre d'une toute autre mission.

source : Linter    |    auteur : F.D.B

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité